Pandémie oblige, réunions toujours en visio en ce moi de Mai, néanmoins toujours de la diversité dans le traitement.